Entrepreneur : les 5 erreurs à ne pas commettre

On ne naît pas entrepreneur, on le devient ! C’est à force d’acquérir des expériences qu’on évolue en professionnel. Mais comme toute chose, cela a un début. Démarrer son activité est toujours excitante, mais les erreurs ne sont pas loin. N’ayez crainte, tout le monde n’a pas été épargné ! En quelques lignes, nous allons vous montrer les 5 erreurs les plus fréquentes qu’un entrepreneur débutant commet, afin que de vous aider à ne pas les répéter ou mieux, à les éviter.

Baisser les bras assez tôt

Entreprendre, c’est avoir de l’autonomie dans toutes les décisions à prendre. En plus de cela, finies les contraintes au bureau et le sentiment de ne pas s’épanouir dans son travail. En se lançant dans l’entrepreneuriat, on se sent libre et sur motivé. Toutefois, derrière tout cela se cachent un travail acharné et une mentalité de combattant.

Ainsi, il est indispensable d’avoir une mentalité positive si on veut percer dans son activité. Force est de constater que la vie d’un entrepreneur n’est pas un long fleuve tranquille. Elle est semée d’embûches et les défis à soulever sont nombreux. Raison pour laquelle beaucoup d’entrepreneurs débutants se démotivent trop vite. 

Une personne qui se décourage trop tôt et qui ne fait pas d’erreurs n’est pas un bon entrepreneur. Le profil d’un bon entrepreneur existe : avoir des objectifs précis tout en adoptant un mindset de gagnant. Persévérance, ambition, valeur, tels sont les maîtres mots que tout entrepreneur débutant doit avoir.

Emprunter les fonds de démarrage à la famille

Une des plus grosses erreurs quand on débute dans l’entrepreneuriat est l’emprunt d’argent aux proches.  Généralement, le premier réflexe qui nous vient à l’esprit est de se tourner vers la famille, voire même les amis, puisque c’est plus facile de leur demander de l’aide financière. Les chances d’obtenir un appui financier peuvent également être élevées. Néanmoins, c’est un carton rouge quand on commence une activité entrepreneuriale. Non seulement c’est une solution de facilité, mais cela va nuire à votre relation.

Opter pour les banques ou les microfinances s’avère être la solution idéale quand on se lance dans l’entrepreneuriat. Il existe également des organismes d’aide à la création d’entreprises. Cette option est la plus sollicitée surtout pour les débutants, car les responsables vous accompagnent tout le long de votre projet. Outre cela, ils prodiguent des conseils personnalisés par rapport à votre situation et à vos objectifs.

Négliger l’étude de marché

Les entrepreneurs débutants ont souvent tendance à foncer tête baissée sans effectuer des études de marché approfondies. Cela s’explique par le fait qu’ils croient dur comme fer à la pertinence de leur projet et que les chiffres ne sont pas utiles. Sachez que c’est une grave erreur, car pour assurer la pérennité des activités, il faut des études bien établies. 

L’étude de marché a pour objectifs d’étudier l’environnement dans le secteur où vous souhaitez investir, ainsi que les concurrents et leurs méthodes. C’est à partir de l’étude de marché que vous allez savoir si votre produit ou service va répondre aux besoins de vos potentiels clients. En même temps, cela vous permet de savoir si vous vous êtes trompés de cibles ou pas, si les fournisseurs avec lesquels vous désiriez collaborer ne correspondent pas à vos attentes, etc.Une bonne étude de marché va pondre des chiffres qui vont être votre pilier principal tout au long de votre projet. Raison pour laquelle, il ne faut pas faire l’impasse sur cette étape. 

Se surmener

Quand on est entrepreneur, il y a des jours meilleurs et des jours sombres. Quand les projets coulent à flots, on veut sauter sur cette énorme occasion pour ne plus s’arrêter. Dans le cas contraire, on s’acharne pour trouver un nouveau projet sur lequel travailler. La vie d’un entrepreneur n’est pas de tout repos et certains ne s’octroient aucune pause. 

Toutefois, ce ne sont que des clichés puisqu’en tant qu’entrepreneur, il est possible de partir en vacances sans prendre de congé. Comme c’est un travail flexible, vous pouvez faire une sieste si besoin, aller voir vos amis pendant quelques heures ou aller à une réunion d’associations l’après-midi, etc.Etre entrepreneur ne veut pas dire se priver de repos. Au contraire, des moments de détente sont préconisés pour avoir une santé de fer et profiter de sa famille. En prenant un peu de temps pour vous, vous allez prendre les bonnes décisions une fois sur terrain. Se surmener jusqu’à épuisement est typique des débutants. Cela est déconseillé pour ne pas frôler la fatigue générale. 

Ne pas déléguer les tâches

Voulant s’assurer du bon fonctionnement de son activité, les entrepreneurs débutants ont la fâcheuse habitude d’exécuter les tâches tout seul. Parfois, ils ont du mal à déléguer par manque de confiance à autrui et pour minimiser les dépenses. Les débutants sont perplexes à l’idée de demander de l’aide. Ils sont également réticents aux questions que peuvent poser les personnes externes. C’est pour cela qu’ils souhaitent concrétiser leur projet tout seul. Toutefois, en déléguant, vous pouvez mieux vous focaliser sur le développement de votre entreprise au lieu de vous occuper de tâches annexes. 

Certains disent qu’ils sont plus performants en travaillant en solo. Certes, cela peut être vrai dans certaines situations, mais cela ne fera pas avancer un entrepreneur. En effet, il va jongler entre toutes les tâches : paperasses administratives, stratégies marketing, stratégie de communication, prospection de clients, etc.Cela n’optimise nullement le temps. S’isoler revient à s’éparpiller. Il sera difficile de se concentrer sur la base de votre projet puisqu’on veut tout chapeauter soi-même. 

En créant une entreprise, il faut savoir que discuter avec ses proches et son entourage permet d’acquérir des expériences indirectement. En outre, cela fait déjà partie du réseautage, qui est primordial pour toute activité entrepreneuriale. Avoir un carnet d’adresses bien garni contribue au développement d’une entreprise. Ici, les proches auront pour rôle de vous soutenir moralement et de vous donner des conseils tant dans le comportement à avoir que dans la pratique à faire. 

Par ailleurs, un entrepreneur n’aura jamais le temps d’effectuer tout le travail lui-même. Il n’aura pas non plus toutes les compétences requises. Raison pour laquelle il est impératif de déléguer les tâches. Cela peut se faire par le biais d’un recrutement, ou par l’externalisation. 

Si vous êtes un entrepreneur débutant, il est primordial d’éviter certaines erreurs si vous désirez développer rapidement vos activités. Il est essentiel que vous ayez confiance en vous.

 

 

eget elit. ultricies ante. porta. eleifend neque.