En octobre dernier, Google a annoncé que les pixels seront désormais limités sur Youtube. Depuis, les prestataire de solutions de mesures tierces tels que Nielsel et Comscore ont perdu leur accès direct à la mesure des publicités sur YouTube.

Ces sociétés de mesure étaient autorisées à mesurer directement les publicités sur YouTube, mais elles doivent maintenant utiliser Ads Data Hub, et ce depuis le 14 Janvier 2021.

 

Google s’explique dans la section concernant les “Modifications importantes apportées aux mesures tierces sur YouTube du centre d’aide de Google Ads:

“Depuis le 14 janvier 2021, toutes les campagnes doivent activer la mesure Ads Data Hub afin de pouvoir bénéficier de la fonctionnalité de mesure tierce. Dans le cas contraire, elles risquent de rencontrer des problèmes avec les mesures tierces. YouTube n’accepte plus les pixels tiers..”

 

Cela permet, selon Google, d’ajouter une couche supplémentaire de protection de la vie privée des utilisateurs. Les responsables marketing peuvent toujours mesurer leurs campagnes YouTube, même si cela se fait par le biais d’informations agrégées sur des groupes d’utilisateurs.

 

 Qu’est-ce qu’ Ads Data Hub ?

 

Ads Data Hub est un produit de mesure de Google qui permet aux annonceurs d’effectuer des mesures et des attributions entre les dispositifs d’une manière supposée respectueuse de la vie privée, sans se fier aux pixels. Il a été créé à la base pour les entreprises afin de gérer les données d’impression sur les campagnes publicitaires de Google. Grâce à ce système, “les annonceurs peuvent accéder à des données détaillées, au niveau de l’impression, sur leurs campagnes médiatiques inter-dispositifs, dans un environnement plus sûr et plus respectueux de la vie privée”.

 

Les annonceurs, les agences et les fournisseurs tiers peuvent entrer leurs données dans BigQuery – l’entrepôt de données en cloud sans serveur de Google – où elles seront synchronisées avec les données publicitaires au niveau des événements générées par les plateformes publicitaires de Google, comme YouTube. A partir de là, Ads Data Hub fournit des informations concrètes sur les mesures.

 

L’une des plus grandes critiques des annonceurs à l’égard d’Ads Data Hub est que les données ne peuvent jamais quitter la plateforme, ce qui rend impossible pour les acheteurs de vérifier de manière indépendante les données d’attribution et d’analyse agrégées de Google.

 

Prema Sampath, responsable de produits d’analyse, d’insights et de mesure chez Google, a noté dans un billet de blog que les fournisseurs de mesures tiers qui ont migré leurs rapports vers ADH pour YouTube doivent également demander l’accréditation du Media Rating Council (MRC) pour leurs rapports basés sur Ads Data Hub.

 

Le MRC vérifiera que l’API spécialisée reliant le fournisseur de mesures à YouTube fonctionne, qu’elle est maintenue dans le temps et qu’elle permet le calcul standard de mesures .

 

Les annonceurs doivent désormais s’assurer que la modélisation est solide et que les rapports qu’ils reçoivent par le biais d’ADH sont exacts.